16 octobre 2006

Cohabitations

Le thème général de l'édition 2006 de la Biennale Internationale Design est également le nom de son exposition principale : Cohabitations, un parti pris de Matali Crasset (son portrait sur obdesigner).

De même que la Biennale 2006 doit préfigurer ce que sera la CITE DU DESIGN début 2008, cohabitations exprime également l'une des missions de la Cité auprès du grand public : démontrer que le design n'est pas un adjectif qualifiant l'esthétique d'un canapé ou d'une brosse à dent... mais que nous vivons au quotidien avec des objets et des services qui ont été conçus dans une "démarche design" impliquant nombre de métiers. Planetargonautes publie un billet - c'est la part du mystère... - qui illustre la croisade dans laquelle va se lancer la CITE DU DESIGN : comment lever une part du voile qui flotte dans les esprits français (notamment) autour du design ?

Le projet de blog designetmoi.saint-etienne.fr sur lequel je planche actuellement proposera lui aussi une forme de cohabitation entre publics (acteurs/utilisateurs) du design, avec pour ambition d'apporter sa modeste contribution à l'enjeu de la Cité, formulé ici par Elsa Francès : "La Cité du Design développe une vision large du design qui invente et concrétise de nouveaux systèmes de vie à travers les objets, les images et les services. "

Bien évidemment, je suis preneur de toute remarque, suggestion, critique... sur ce projet de blog. C'est précisément pour alimenter mes reflexions en phase de conception que j'ai ouvert ce blog-là.

à votre bon coeur... :)

6 commentaires:

loïc a dit…

Je trouve que ce blog est une belle initiative. Vu de l'intérieur, avec un regard clair et sincère... Merci Mr. Houdoy.

romain a dit…

OK Bruno, je te suis un peu plus (remarque, c'est mon métier). Un blog tenu par des professionnels pour le public avec une interaction (cohabitation) par le biais des billets et des commentaires, cela répond aux "standards" de la blogosphère !

Dans ta statégie de communication, il va donc falloir fidéliser les bloggeurs mais également les rédacteurs, les uns pouvant rebondir sur les commentaires des autres, et vice et versa afin de provoquer cette cohabitation !

Une belle initiative en tout cas pour les acteurs et les spectateurs du design à Saint-Étienne... et dans le reste du monde biensûr !

Lucky charm a dit…

Cher Bruno,
vivement ton blog ! La Ville de Saint-Étienne se met à bloguer ! Respect...
Bon, plus sérieusement, ce blog pourrait se faire la vitrine de la Biennale. On montre mieux le design qu'on en parle (même quand on est un super pro du design ou un journaliste aussi pro). Et je suppose que si l'on ne veut pas trahir la pensée d'Elsa Francès, une photo vaut mieux qu'un grand discours. Pourquoi ne pas proposer à nos internautes un principe de photos légendées pour expliquer l'intention du créateur et son "utilité" pour le quidam, toi et moi, en somme. Et ce quidam pourrait aussi être designer, jeune ou moins jeune. Pensons en effet à tous ceux, professionnels et particuliers (certes jeunes et bloggers), qui ne pourront s'y rendre.
On mettrait la biennale en vitrine, reste la question des droits, une bagatelle...

See you...

PS : pourquoi Lucky charm ? Parce vendredi 13 ! La chance sera au rendez-vous, j'en suis sûre.

Bruno Houdoy a dit…

wha wha wha ! merci pour vos commentaires, mon immersion dans la blogosphère prend des allures de grande aventure humaine, chouette ! ;-)

même un certain "Loïc" (le pape du blog ?) qui aurait baladé son pointeur sur ce blog !?!

"Lucky charm" : voilà effectivement dans ce pseudo, et dans son commentaire, de quoi re-gonfler ma fébrilité déjà grandissante depuis que j'ai débuté cette aventure.

Bon... fort de ces encouragements, je me remets au boulot

loïc a dit…

Au risque de décevoir, c'est certain même, ce n'est pas Le Loïc, mais simplement loïc (prénom que ma mère m'a donné avant même le phénomène blog) qui a lu un article sur obdesigner et qui souhaitait faire part de son soutien :-)
Alors désolé pour la désillusion et longue vie à design&moi !

Bruno Houdoy a dit…

zut alors ! ;-)
mais c'est encore mieux cher Loïc, votre (re)visite et vos encouragements renouvellés, bien réels, me touchent d'autant plus qu'une hypothétique visite papale. l'illusion persiste !
j'espère juste ne pas vous décevoir à l'avenir.