15 octobre 2006

à ce stade...

A ce stade de mes pérégrinations dans la blogosphère, en vue de publier un blog événementiel à l'occasion de la Biennale Internationale Design 2006, j'hésite entre deux religions :
1- cibler les blogueurs fan/acteurs du design (ou des designs, selon école)
2- rester sur "ma cible", celle que mes fonctions à la Ville de Saint-Etienne me confèrent : le grand public, ni blogueur ni fan de design.

Dans le scénario #1 : le blog-design.saint-etienne.fr risque fort de faire chou blanc, un feu de paille, car il me faudrait disposer d'une armée de rédacteurs "pros", pour produire des billets offrant une valeur-ajoutée digne des cibles visées ! et là... c'est pas gagné, je part de zérO.

Dans le scénario #2 : les commentaires sur le blog designetmoi.saint-etienne.fr risquent d'être "très profond dans le sens du creux" ...avec de surcroit de fortes chances pour qu'il n'y en ai aucun (commentaire). Car en visant cette cible je doublerais les challenges :
1) amener des "néophytes" du design à réagir et à s'exprimer...
2) ...sur un support avec lequel ils ne sont pas familiarisés (le blog).

Aussi, à ce stade, coincé entre 2 mauvaises solutions, j'attends que la troisième m'apparaisse !

j'attends...
...

L'objectif de cette démarche est de favoriser la compréhension et, idéalement, l'appropriation des enjeux du design par le plus grand nombre. Je sens déjà que vous êtes en train de me dire que c'est précisément là que blesse le bât. L'ambition du projet est démesurée ?! Oui, vous avez probablement raison, d'ailleurs c'est bien moi çà, "à coeur vaillant..." fut ma devise pendant des siècles :-)

Fort bien, je vais donc de ce pas récadrer mon projet à sa base, revoir l'envergure de ma copie et tenter de pondre un projet réaliste (mais avec un peu de sens quand même).

2 commentaires:

Henri Kaufman a dit…

J'ai envisagé il y a deux ans d'exposer mes meubles "minimals" au salon de St Etienne. J'ai renoncé car je n'y connaissais personne...
Les meubles sont sur mon blog "design".
@bientô et bravo pour ton initiative Bruno !
Henri K.

Bruno Houdoy a dit…

Et bien s'il est trop tard, je le crains, pour soumettre ta candidature aux organisateurs de la Biennale et ainsi venir en tant qu'exposant, je te renouvelle mon invitation à venir découvrir cette 5e édition. Le cas échéant préviens-moi, je te transmettrai une invitation : en ta qualité de primo-contributeur de mon blog ;-)